Le pays rémanent

Le quotidien d’Audrey semble banal. Tous les jours elle quitte le coron de briques rouges où elle vit avec son mari et son fils pour se rendre à l’immense boulangerie de l’hypermarché où elle travaille, au pied du terril d’Hénin-Beaumont.
Mais elle est attirée par l’univers du paranormal, et le soir et le week-end elle mène des enquêtes, tentant de détecter des présences chez les particuliers qui l’appellent ou dans des friches minières aux sols noirs. Audrey a besoin qu’il se passe quelque chose dans sa vie. Elle tire le fil d’une intuition qui la mène vers les autres, vers une mémoire qu’elle ne soupçonnait pas. Ce quotidien qui parfois semble scellé à une réalité trop pesante prend alors d’autres tons.

Ecrit et réalisé par Ugo Zanutto

En coproduction avec Les Zooms Verts

Publicités

La jeune fille et le ballon ovale

Marcelia, 16 ans, vit dans un village de pêcheurs au sud de Madagascar. Depuis 2014 la vie a changé à Antsepoka avec l’arrivée du ballon ovale, surtout pour les jeunes filles qui s’y investissent autant que les garçons. Elles s’entraînent et rêvent de faire partie de la première sélection féminine du sud de l’île et aller à la capitale pour rencontrer les meilleures joueuses du pays. Marcelia qui émerveille tout le monde par son agilité, sa vitesse, son intelligence, prend confiance, se sent exister et n’a plus peur des garçons. Le film raconte son odyssée vers la reconnaissance et l’émancipation.

Ecrit et réalisé par Christophe Vindis

En coproduction avec Nolita production

En quête des nouveaux herboristes

Le 11 septembre 1941, le Régime de Vichy supprimait le certificat d’herboriste, créé sous Napoléon. Dès lors, la profession, majoritairement féminine, était censée s’éteindre après le décès des derniers certifiés. Et pourtant, le Syndicat des Simples revendique aujourd’hui environ 600- Paysans-Herboristes, qui perpétuent les savoirs et les usages de cette pratique empirique, héritée des débuts de l’humanité.
L’herboristerie se place en complémentarité avec la médecine allopathique et la pharmacie, sa rivale historique : après avoir réussi à mettre sous tutelle l’herboristerie dès 1803, la montée en puissance de l’industrie pharmaceutique a précipité sa fin. À la manière d’une enquête, le réalisateur, Daniel Schlosser aux acteurs et aux enjeux de l’herboristerie et à l’histoire, souvent négligée, de la « médecine des pauvres ». Il est, depuis de longues années, consommateur de plantes médicinales et cherche à comprendre pourquoi l’usage de ces plantes –qui connaît un véritable engouement des publics – recouvre aujourd’hui une réalité hétérogène, parfois sujette à confusion et plus ou moins encadrée par la loi. Quelles sont les difficultés et les motivations de ceux et celles qui veulent renouer avec l’herboristerie ?

Ecrit et réalisé par Daniel Schlosser

En coproduction avec Faites un Voeu

Clémence et Ferdinand

Quand ils sont très jeunes, leur passion ressemble aux paysages nus, radicaux, infinis de la mer du nord et de ses plages qui ressemblent aux déserts dans lequel ils évoluent. Quand Ferdinand émerge de l’obscurité de la guerre de 14, il est ébloui par la lumière de la mer et par la nuque altière d’une jeune femme. C’est Clémence.

Réalisé par Florence Mauro

En coproduction avec les Films d’ici

La presqu’île

A Gravelines, depuis 30 ans, des pêcheurs se relaient jour et nuit, toute l’année, pour attraper le poisson qui prolifère comme par miracle sur un bout de côte artificielle. Ces ouvriers de la région marquent ce paysage industriel de leur empreinte d’une manière tout à fait singulière. Mais face à eux, la plus grosse centrale nucléaire d’Europe dicte son rythme et sa loi sur les lieux.
Durant le rythme d’une année, nous accompagnons ces hommes dans la fragilité de leur présence sur cette terre où flotte continuellement une atmosphère de fin du monde et découvrons avec eux que derrière la précarité de l’existence se cache une force insoupçonnée.

Sans titre

Réalisé par Baptiste Janon
Co-écrit avec Rémi Pons

Urbaine Utopie

Au bord de la mer du Nord, la ville de Grande-Synthe, fortement marquée par l’implantation d’industries lourdes, n’a du cesser de se réinventer en expérimentant les modèles successifs d’urbanisme et d’architecture.
Mixité sociale, rénovation urbaine, éco-quartiers, aléas de l’activité économique, sont autant d’enjeux pour ceux qui gèrent, décident, inventent et dessinent la ville d’aujourd’hui.La parole des habitants vient ponctuer les propos des techniciens et décideurs, et confronter leur quotidien à des rêves de ville idéale.

Un film de Frédéric Touchard
Coproduction: Weo, ASTV, Pictanovo
Avec le soutien du CNC et de la ville de Grande-Synthe

Urb utopir

Reprendre place sur Terre

A Coucy-le-Château dans l’Aisne, la ferme de Moyembrie accueille une vingtaine de détenus en
placement extérieur mais toujours “sous écrou”. Dans cet endroit unique en France, on essaie
justement de les préparer à se reconstruire, à retrouver l’estime de soi, mais aussi les repères du
travail et d’une vie sociale, bref, à reprendre place sur terre.
Le film se propose de suivre quelques détenus, depuis leur départ du centre de détention, puis au
cours de leur séjour à la ferme, sans oublier de les accompagner dans leur redécouverte progressive
du monde extérieur, quelquefois anxiogène mais aussi riche enfin de promesses d’un ailleurs, d’un
futur à construire.
Au rythme des travaux agricoles et des saisons, ces détenus commencent à imaginer leur liberté…

Un film de Yohan Laffort

Réalisation: Yohan Laffort
Montage : Stéphane Dhenin
Image: Jérôme Mauduit
Son: Arnaud Calvar
Musique: Sébastien Beaumont

Coproduction: Vosges TV
Avec le soutien de Pictanovo, de la Région Nord Pas de Calais, de la Région Picardie et du CNC

les docs du nord Reprendre