Les Boches du Nord (2014)

“Les Boches du Nord” raconte l’histoire méconnue de deux millions de Français du Nord et de Belges qui ont fui en 1914 et tout au long de la grande guerre, les territoires occupés par l’armée allemande. Dès le début du conflit, les premiers réfugiés prennent le chemin de l’exode pour échapper à l’avancée des troupes allemandes. Des rumeurs d’atrocités incroyables se répandent, et certaines sont bien réelles. Puis l’occupant expulse les bouches inutiles dans des convois insalubres qui traversent la Belgique, l’Allemagne et la Suisse pour arriver jusque dans le midi de la France, dans l’Ouest et en Bretagne : le front est devenu une frontière infranchissable.
Ces populations désespérées connaissent des fortunes diverses dans les régions libres qui les accueillent. On leur reproche de n’avoir pas défendu leur territoire. On les appelle “Les Boches du Nord”. L’insulte se met à pleuvoir, comme si l’ennemi les avait à tout jamais contaminés… 
Illustrée entre autre, par les témoignages contemporains de deux descendants de ces “Boches du Nord”, qui léguèrent leurs récits jusqu’ici inédits, cette douloureuse histoire interroge notre comportement face aux réfugiés de tous les temps. Lettres de plaintes, mains courantes, procès d’intentions, sont autant de poignantes pièces à convictions qui révèlent une fracture nationale, alors que les images officielles exaltent la solidarité. Ce contrepoint entre l’intime et le public, est révélé par de nombreuses archives photographiques privées et par le trait des illustrations d’Olivier Sarrazin.

Avec le concours de Michaël Amara, Annette Becker, Jean-Yves Bonnard, Claude Gerbaulet, Philippe Nivet, et Ronan Richard

les docs du nord - Boches du nord

Ecrit par Olivier Sarrazin et Christian Lamarche et réalisé par Olivier Sarrazin
Ce film, qui fait partie de la collection « 14-18 au-delà de la guerre », a reçu le label «Centenaire » délivré par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Coproduction : France 3 , PICTANOVO Nord Pas de Calais.
Avec le soutien du CNC, de la Procirep et de l’Angoa, du Ministère de la Défense – Secrétariat général pour l’administration – Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives et de la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Publicités