Clémence et Ferdinand

Quand ils sont très jeunes, leur passion ressemble aux paysages nus, radicaux, infinis de la mer du nord et de ses plages qui ressemblent aux déserts dans lequel ils évoluent. Quand Ferdinand émerge de l’obscurité de la guerre de 14, il est ébloui par la lumière de la mer et par la nuque altière d’une jeune femme. C’est Clémence.

Réalisé par Florence Mauro

En coproduction avec les Films d’ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s